Je vous présente Dany de acanadiandream

 

Présente toi en quelques mots !

Hello, je m’appelle Dany, j’ai bientôt 25 ans et je viens de Vendée. Après six ans d’études supérieures et deux diplômes (un BTS en Gestion et Protection de la Nature et une Licence en Biologie des Organismes), j’avais très envie de partir voyager à l’étranger et pourquoi pas trouver un travail en adéquation avec mes études. Je n’ai jamais quitté la France aussi longtemps, donc c’est aussi un petit défi que je me fixe.

 

Comment vas-tu te servir de ton PVT ?

Pour le moment, mon objectif est de rester un an au Québec pour travailler. Pour ma deuxième année, je ne sais pas encore comment cela va se dérouler. Une chose est sûre, je vais essayer au maximum de travailler pendant mon PVT. Je partirai à la découverte du Québec pendant mes jours de congés. J’aimerai également me servir de ce PVT comme d’un tremplin pour une possible résidence permanente.

 

Quelles sont les impressions depuis le commencement de ton PVT ?

Les semaines avant de partir pour activer mon PVT, j’avais pas mal de démarches administratives donc le stress était pas mal présent. De plus mon contrat de travail s’achevait trois semaines avant ma date de départ donc tout s’est enchainé assez vite. Mon PVT activé, j’ai vraiment pu réaliser la chance que j’avais. En effet, mon travail et mon logement étaient déjà assurés et il ne me restait plus que mon numéro d’asssuré social et mon ouverture de compte bancaire à réaliser. J’ai donc pu visiter pas mal de coin de Montréal pendant mes trois jours dans cette magnifique ville.

 

Pourquoi as-tu choisi ce permis de travail plutôt qu’un autre ?

Le PVT est le meilleur moyen pour les jeunes de pouvoir partir travailler à l’étranger, notamment grâce à des procédures moins couteuses, simplifiées et moins longues. C’est un permis de travail qui offre une assez grande liberté selon le type de travail que l’on veut faire. Nous ne sommes pas fixé à un employeur en particulier et l’on n’est pas obligé de travailler pendant toute la période de validité de notre permis

 

Il y a 14 destinations PVT qui existent, pourquoi le Canada ?

Pendant mes études de BTS, nous devions effectuer un stage et étant amoureux du Canada depuis mes 6 ans, j’ai décidé qu’il était temps de découvrir ce pays, ou du moins le Québec, ce que je fis pendant 3 mois en 2013. J’ai donc tenté le PVT Canada en 2016, sans grand espoir compte tenu des chances de sélection… Bingo, première participation et lettre d’introduction reçue en juillet 2016 !

Je vais donc passé un an (au moins) à côté de Tadoussac, à l’endroit où j’ai réalisé mon stage.

 

Si tu avais un conseil à donner à une personne qui voudrait  tenter l’aventure, que lui dirait tu ?

Il faut toujours croire en ses objectifs et se donner les moyens de les réaliser. Même si ce n’est pas ce que l’on avait imaginé en arrivant dans le pays en question et que l’on rentre au bout de 2 ou 3 mois, cela apporte toujours de l’expérience sur soi-même.

C’est une expérience formidable, au niveau personnel et professionnel et il serait dommage de ne pas tenter l’expérience puisque le PVT est autorisé jusqu’à 30 ans et 35 ans au Canada.

 

Quelle est la chose qui t’a le plus marqué à ton arrivée ?

La gentillesse des personnes que l’on croise dans la rue, dans les magasins ou en restaurant. J’avais aussi oublié les formats « américanisés » de la nourriture et boissons dans les Tim Hortons par exemple. Tout est tellement plus grand.

Les employeurs sont aussi beaucoup moins regardant et font beaucoup plus confiance qu’en France. Mon travail contient pas mal de tâches qui n’ont pas de rapport avec mon domaine d’études (je vais faire une grande partie de marketing web) et je suis ravi de cela car cela m’apporte des nouveaux défis, en plus je suis au sein d’une équipe géniale.

 

Vous pouvez le retrouver sur SON SITE, TWITTER, INSTAGRAM et FACEBOOK 

Laisser un commentaire