Je vous présente Pauline du blog « Les Pauline »

Pour ceux qui ne te connaissent pas décris toi !

 

Je suis Pauline, l’une des filles du binôme mondialement connu Les Pauline ! Épicurienne dans l’âme et baroudeuse non-chalente, j’ai décidé que le format métro-boulot-dodo ne me satisfaisait pas et je me suis lancée dans le métier de consultante freelance, pour me permettre de voyager un maximum tout en travaillant sur des projets que j’aime vraiment ! On ne devient clairement pas millionnaire et la sécurité financière n’est pas toujours là, mais c’est le prix de la liberté pas vrai ? 🙂

 

 Comment vas tu te servir de ton PVT ?

J’ai postulé au PVT à une période de ma vie où j’étais en mode « qu’est ce que la vie, que fais-je, où vais-je ? »,comme beaucoup de PVTistes en fait 🙂 Entre mon inscription et mon tirage au sort, il s’est passé 9 mois, autant dire une éternité, et encore plus jusqu’à la date de mon départ officiel… Et à 25 ans, en 1 an, il s’en passe des choses aussi bien professionnellement que personnellement ! Mon projet avait donc changé, je ne voulais plus m’expatrier « par défaut » mais en lien avec mon projet : j’ai donc choisit de profiter de mon PVT pour essayer de trouver des contrats de consultante au Québec, tout en faisant ponctuellement des allers/retours si besoin !

 

 Quels sont tes impressions depuis le commencement de ton PVT ?

Déjà, je comprends mieux pourquoi tout le monde est accroc au PVT. On se retrouve un peu dans une bulle, loin de toutes pressions sociales ou familiales. Tu vis au jour le jour, tu fais ce que tu veux quand tu veux et tu ne dois rendre de comptes à personne, que ce soit professionnellement ou personnellement. Mais il peut-être très dur de « sortir » de sa bulle au moment de rentrer si vous n’avez pas de projets !

 

 Pourquoi as tu choisi ce permis de travail plutôt qu’un autre ?

Car le PVT au Canada te permet de pouvoir avoir jusqu’à 30.000$CA de contrats freelance sans pour autant avoir besoin d’un statut spécifique ni être chargé… Bien différent du système français, qui est, disons le, HYPER RELOU !

 

 Il y a 14 destination PVT qui existent pourquoi le Canada ?

Honnêtement, je me suis inscrite au tirage au sort en me disant que d’ici la date de mon départ, si je n’étais pas prise au Canada, je pourrai toujours partir en Australie ou Nouvelle Zélande. Car le PVT Canada est clairement le plus compliqué à avoir ! Et aussi car le Québec, parlant français, est un peu rassurant niveau professionnel. 

 

 Si tu avais un conseil  à donner à une personne qui voudrait tenter l’aventure, qui lui dirais tu ?

De ne pas s’arrêter au PVT Canada ! Beaucoup sont déçus de ne pas être tirés au sort et voient le Canada comme l’El Dorado des Français. Comme tous les autres pays qui proposent des PVT, il y a des points positifs et négatifs. Oui, c’est plus rassurant de se retrouver dans un pays avec une partie francophone et tout un tas de français expatriés, mais si on tente le PVT, c’est pour se challenger non ?

 

 Quelle es la chose qui t’a le plus marquée à ton arrivé ?

L’accent !!! Laisse tomber, je ne comprenais rien et, deux mois plus tard, je ne comprends toujours rien. Et à contrario, venant du sud-ouest avec un accent plutôt marqué, tous les montréalais ont eux aussi remarqué mon petit ton chantant ! 

 

 

Pour retrouver ses aventures avec Pauline brune c’est sur

FACEBOOK TWITTER INSTAGRAM YOUTUBE et sur LEUR SITE

N’hésitez pas à les suivre, vous allez rigoler ! 

Comme direz les Pauline, bisous de nous !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :