Los Angeles ville des « anges » , sulfureuse mais tout aussi sympa à découvrir.

C’était pour moi, la dernière étape de mon roadtrip dans l’Ouest Américain, autant vous dire, que c’était plus tôt des visites relax . Sans trop de monde mais toujours dans le but de voir les choses qui m’intéressé.

Mon auberge de jeunesse (VIBE HOTEL) étant placé sur Hollywood boulevard c’était idéal pour découvrir ces étoiles si connues, »Walk of Fame » de chaque côté du boulevard entre Gower street à La Brea vous pourrez en découvrir plus de 2600.

Toujours sur Hollywood boulevard, vous y retrouverez notamment les musées de la mort,du selfie. Des food-truck parfois, même des camions vous vendront des tee-shirts à l’effigie de groupe de rap local… Hollywood Boulevard, l’endroit où vous retrouverez de tout et surtout du n’importe quoi. Le boulevard à bien changé depuis sa création à maintenant, cela est devenu un boulevard de la consommation excessive .

Si vous êtes courageux, partez tôt le matin pour venir voir ce qu’il se passe du côté de VENICE , d’une part il y aura moins de monde, la plage de VENICE BEACH sera à vous. Vous vous rendrez compte aussi que tout n’est pas idyllique sur la côte hollywoodienne. Le rêve américain n’est pas pour tout le monde, notamment sur la  » Ocean Front Walk » où tu y verras tôt le matin les itinérants en grand nombre, qui s’en vont dès que les nombreux touristes arrivent. Comme s’il fallait ne pas trop montrer ce côté peut attirant pour les touristes. Pour ma part j’apprécie de voir les deux côtés d’une destination.

Vous trouverez aussi le street art qui est présent à Venice Beach.

Vous ne louperez pas non plus cette partie  » très vendeur » à Venice beach, le skate park et la partie où de hommes font leurs sports.

N’oubliez surtout, pas le côté plus intimiste de Los Angeles, le Linnie Canal Park, promenade bucolique autour des habitations, c’est un passage très agréable qui vous fera aimer Los Angeles un peu plus.

Beverly Hills, une visite par simple curiosité, pour découvrir l’ambiance qui y règne. Toujours le matin avant l’arriver, des touristes qui viennent se prendre en photo devant la pancarte. Beverly Hills c’est le côté riche de L-A, là où habites certaines stars, vous avez la possibilité en bus de découvrir leurs maisons, sans jamais rien apercevoir parce que se sont des habitations très surveillées. Le pire c’est que ces visites marches très bien ! Sur Rodeo Drive, vous trouverez, des boutiques de costard, des marques très connues de vêtement,bijoux, des restaurants qui vous coûteront un bras voir les deux !

La promenade y reste agréable sur la partie piétonne, car l’architecture y est très belle.

Qu’es ce qu’une visite de Los Angeles sans allez voir  » HOLLYWOOD » , pour ma part je le voyais depuis le balcon de mon auberge de jeunesse, autant vous dire que je n’est pas cherché à allez plus loin.

Là haut, vous avez aussi le Griffith Observatory, mais là encore je n’est pas pu y monter, énormément de monde y monter en voiture, aucune place pour se garer.. Cependant Il est tout à fait possible d’y monter à pied à travers les sentiers.

Vous pouvez aussi aller voir ce qu’il se passe du côté de Santa Monica est aller là aussi voir le célèbre parc d’attraction Santa Monica Pier pour une pose repas, mais là encore rien d’exceptionnelle

Los Angeles destination phare de ma côte ouest des Etats-Unis, où il faudrait faire toute la lumière sur la destination telle qu’elle est !

Pour ma part en finissant mon roadtrip à Los Angeles , j’ai compris que c’était bien les parcs nationaux et les paysages de la route 66 qui m’avais le plus plu .

N’hésitez pas en commentaire à me dire votre impression lors de votre visite de cette ville et même si vous avez envie d’y aller..

Laisser un commentaire