Cet article a été écrit avec Lucie, ma partenaire de crime et ancienne coloc (nos textes sont mélangés)

Lors de vacances, voyages, ou mêmes escapades de quelques jours il est parfois difficile de trouver le compagnon idéal.
Après avoir passé sept mois à se supporter au quotidien, se balader dans les rues de Montréal, déguster
de nombreux chocolats dans les cafés tous aussi atypiques les uns que les autres, s’être promené une après-midi entière par -30 °, Lucie s’en souvient encore et avoir passé une nuit dans un chalet en plein hiver canadien à devoir se réveiller toutes les 2h pour raviver les flammes du feu qui nous chauffait (bon, j’avoue, c’est Sarah qui faisait et je regardais… En se les pelant bien évidemment)

Deux ans à Montréal pour moi, un peu moins d’un an et demi pour Lucie, nous voilà rentrer en France.

Le duo crée au Québec n’allait pas s’arrêter là !

Quand les grands esprits se rencontre, ça donne l’envie d’aller passer quelques jours à Porto. Super idée, n’es-ce pas ?!

Porto ville du Nord du Portugal célèbre pour sa production de Porto, nous t’invitons à découvrir à notre façon les trésors de cette petite ville de 237 591 habitants.

Après une check-list des attractions et monuments à ne pas manquer, la culture, les quartiers, la nourriture locale, les souvenirs de Porto. Il nous semblait important d’avoir une idée de l’endroit où nous allons en général pour ne pas passer à côté de lieux ou événements qui pourraient nous intéresser.

il ne faut jamais oublier que la beauté d’un voyage réside dans sa découverte en tout point. Alors de la préparation oui, mais pas que.

Parce qu’il y a toujours du street art à découvrir n’importe où dans le monde .

A Porto ou à Vila nova de gaia, ville reliée à Porto par le Pont D. Luis, vous pourrez admirer du street art, pour tous les goûts . Le lapin tout en relief, rempli de matériaux de récup, approchez-vous de la bête pour y découvrir tous les objets utilisés.

Allez à Porto sans visiter la Tours des clercs  » Torres dos Clérigos » c’est comme allez à Paris sans aller voir la Tour Eiffel, ça n’a aucun sens !

Pour 5€, vous avez accès à la visite de l’église, qui se fait en montant dans la tour et à l’exposition d’art. Petit bémol, quand l’affluence est grande, cela devient compliqué d’y monter ou d’y descendre. Car il n’y a qu’un tout petit passage pour y avoir accès. Une fois l’ascension faite, vous découvrirez une superbe vue sur tout Porto et les environs. Vous retrouverez depuis là haut, tous les endroits que vous aurez déjà visité, c’est parfait pour se rendre compte plus précisément de la grandeur de la ville. Une fois en bas vous pourrez vous relaxer dans les deux parcs à proximité ou siroter un bon verre dans le bar/ lounge tout proche.

Les fameuses azulejos que vous ne pourrez JAMAIS louper au Portugal..

Les incontournables « azulejos », des carreaux de céramique sur lesquels sont peintes des scènes de la vie quotidienne. La plupart du temps en bleu ou encore des symboles de différentes couleurs. Véritable art de décoration que vous retrouverez dans les gares, sur les bâtiments, maisons, églises et bien d’autres édifices

Nous vous conseillons fortement d’aller voir l’intérieur de la gare São Bento (ici sur la troisième et quatrième photo)

Les belles touches de couleurs dans les quartiers de Porto.

Porto est une très belle ville où nous avons eu grand plaisir à marcher de longues heures au milieu de toutes ces rues toutes plus belles les unes que les autres.

Sortir des sentiers battus en randonnée non mais en ville oui .

Lâchez votre guide des mains, qui lui ne va pas vous dire de prendre des petites ruelles sur les hauteurs de Porto. Le quartier historique de Porto Ribeira, dédale de couleurs, nous sommes enfin dans le typique. N’oubliez pas de lever la tête les bâtiments y sont haut.

Prenez de la hauteur pour admirer les jolies vues sur tout Porto

N’hésitez pas à monter en haut des différents belvédères (Mirador) dispersés dans la ville et en haut de certains clochers et tours pour profiter d’une vue à couper le souffle sur Porto. Encore une autre façon de découvrir la ville.

Grandes déambulations touristique, passage obligé.

On ne peut pas toujours vouloir chercher les coins les moins prisés par les touristes.

Porto et sa Place de la Liberté, la plus importante de la ville, proche de la gare São Bento et de la Tour des Clercs. Un des immanquable à Porto c’est la  » Igreja do Carmo » avec les azuelos , à proximité de l’université de Porto, du Musée de l’histoire naturelle et de la belle fontaine des Lions « Fonte dos Leões ». Vous ne pourrez pas manquer non l’un des spots le plus prisé le « PORTO » en grosse lettre. Armez-vous de patience pour le photographier sans personne, 5 minutes pour moi.

Essayer de découvrir les côtés authentique d’une destination.

Chaque destination perd d’années en années leurs côtés authentique, avec un un peu de persévérance nous avons trouvé un coin vraiment authentique dans le quartier de Fontainhas. Un parc à l’abri du soleil où il vous feras grand bien de vous poser après une journée de marche en mangeant une glace de chez « La Copa » . Le parc est juste à côté ! Vous observerez aussi de nombreux joueurs de cartes venus avec leurs tables et chaises, pour passer un bon moment en amis.

Porto et Vila nova de gaia, balade bucolique le long du Douro.

Longer le fleuve Douro face à Vila Nova de Gaia ou à partir de Porto est un spectacle visuel à côté duquel vous ne pouvez pas passer. En bâteau , à pied ou même a vélo. Partez du Pont Luis I , vous passerez les pont, do Infante et São João. Vous ne pourrez manquer le couvent » Mosteiro da Serra do Pilar » du côté de Vila Nova.. .

Parce-que manger c’est la vie, le Portugal vous le rends bien .

Vous ne pouvez pas repartir de Porto sans goûter à son fameux Porto. Pour les non amateur d’alcool, ne vous inquiétez pas d’autres bonnes choses s’offre à vous. L’immanquable « pasteis de nata », pâtisseries à la crème dans une pâte feuilleté semblables visuellement au flan. Nature, au chocolat, au citron, aux fruits et bien d’autres saveurs encore, c’est au Natas d’Ouro, le long du fleuve Douro et face au Pont D. Luis que nous avons apprécié les meilleures « pasteis de nata » (meilleures car les seules que nous avons goûtées. Mais 3 chacune alors on vous certifie qu’elles étaient les meilleures !). Vous pouvez aussi retrouver des tapas, des salades, tout ça pour un prix tellement dérisoire ! Entre 4 à 8 euros.

Quant au plat principal typique de Porto, j’ai laissé à ma coloc’ Sarah l’exclusivité de la manger. La « francesinha », un immense croque-monsieur composé de plusieurs tranches de pain, un mélange copieux de jambon, viandes et saucisses accompagnées de fromage, dans une sauce à base de bière et surplombé par un œuf. Rien que ça ! Je vous le garantie après ça vous n’aurez qu’une envie vous asseoir au bord du Douro et ne plus rien faire.
Végétariens, végétaliens, vegan et petits appétits, vous abstenir.
La gastronomie portugaise ne se résume pas qu’à cela, vous trouvez de nombreux plats à base de viande et poissons, petiscos , il y en a pour tous les goûts.

En voyage cherchez-vous de l’authenticité ?

Si vous avez des questions sur des lieux, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire