Retour sur mon trajet pour Montréal

J’ai fais un co-voit pour monter à Paris où j’avais réservé un hôtel proche de l’aéroport de Charles de Gaulle .

Afin de pas à courir partout, est d’être proche de CDG .

« Partir sereinement en voyage est un atout !  »

Pour le prix j’ai choisi le Campanile de Roissy en France, 55€ la nuit et 10€ le petit déj buffet.

Chouette vue depuis ma chambre où j’ai pu voir les avions arrivés sur Charles De Gaulle . Un avant goût du voyage.

Viens l’heure de partir pour l’aéroport, 10 minutes chrono pour faire hôtel – CDG .

Enregistrement des bagages, 15 kg pour mon sac à dos et 9,4 kg pour mon sac de matériel. Bien suffisant à trimbaler.

J’ai rejoins une future pvt’istes avec qui j’ai passé un moment avant de prendre l’avion, et avec qui nous avons partagé notre expérience. Chouette moment.

J’ai choisi la compagnie Air Transat, je ne sais pas encore si c’était une erreur mais les 8h sans bouger mon paru une éternité, côté repas, ça vous enlèverais pas l’envie de manger, mais vous coupera une petite fringale.

L’équipe de bord, était vraiment top ! Un avant goût de l’hospitalité Canadienne !

J’ai choisi de me mettre à côté du hublot pour contempler la vue .

  

Au dessus de Terre-Neuve-et-Labrador .                                         Arrivée sur le sol Canadien

 

 

Une fois arrivé à l’aéroport de Montréal, toutes les pancartes directionnelles sont là. Une douce voix qui vous dit « douane et immigration pour les français ». On avance doucement mais surement ! Passage de douane passé, place au service immigration, j’ai uniquement présenter mon passeport, ma lettre de correspondante, et mon assurance. tout ça en 20 bonne minutes.

 L’aventure peut enfin commencer ! 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :